RSS

Archives de Catégorie: presse

Fête des mots familiers à Loudéac : article du Télégramme 13 mai 2015

Une nouvelle édition de la Fête des Mots familiers s’est déroulée jeudi avec les enfants du cycle 2 des écoles Jules Verne et du Centre.

Les enfants de l'école du Centre lors de la dernière rencontre de cette édition.

Les enfants de l’école du Centre lors de la dernière rencontre de cette édition.

Après avoir réalisé des livrets en ateliers à la médiathèque, ils ont suivi un spectacle et rencontré l’illustratrice Izou. La Fête des mots familiers est organisée par le Ligue de l’enseignement des Côtes-d’Armor. « Elle permet l’approche de la littérature et des arts du livre par des ateliers puis des rencontres avec des artistes et leurs oeuvres », commente l’animatrice Nathalie Larvol.
Avec l’illustratrice Izou
Cette animation se déroule chaque année autour d’un artiste. Cette fois c’est l’illustratrice Izou, qui est en résidence de création à la Maison de Louis Guilloux, à SAint-Brieuc. Elle a rencontré à Loudéac les enfants du cycle 2 des écoles de Jules Verne et du Centre. À chaque rencontre les élèves étaient encadrés par les enseignants et les bénévoles de l’Amicale Laïque. À la médiathèque, ils ont travaillé avec des animatrices à la création d’un livre. Illustration, typographie, écriture et assemblages, des réalisations conçues sous forme de chaîne éditoriale, à la manière d’Izou. « Ces quatre ateliers ont donné la possibilité à chaque participant de réaliser un livret qu’il a ensuite conservé ».
Création théâtrale
Une nouvelle étape de la Fête des Mots familiers se déroulait jeudi, à la salle Malivel. Dans un premier temps les enfants avaient rendez-vous avec le spectacle vivant. « Le jour des cailloux », est une création de la compagnie Gazibul, qui s’est appliquée à s’imprégner de l’univers de l’illustratrice. Après une séance très intime les enfants ont découvert avec l’artiste Sandra Enel, les différentes facettes du théâtre et le processus de création de ce spectacle original. Chaque enfant a reçu un petit caillou blanc, en souvenir de cette animation.
Des échanges passionnés
Une dernière rencontre allait suivre ensuite avec Izou. L’illustratrice a présenté aux enfants son métier et ses techniques de travail. Un échange très enrichissant selon Nathalie Larvol : « Ce qui est formidable, c’est que les enfants sont toujours passionnés et qu’ils posent beaucoup de questions. À voir leur enthousiasme je ne me fais pas d’illusion sur l’avenir du livre. Il y a encore beaucoup de belles histoires à raconter ». © Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/loudeac/fete-des-mots-familiers-rencontres-avec-l-illustratrice-izou-13-05-2015-10626700.php

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 14 mai 2015 dans Ateliers, Gazibul, Izou, presse

 

Étiquettes : , , , , ,

L’univers coloré d’IZOU : Le Télégramme, 30 avril 2015

La Ligue de l’enseignement organise jusqu’au 12 juin la Fête des mots familiers.

Izou est l'invitée d'honneur-de-la-fête-des-mots-familiers

Izou est l’invitée d’honneur de la fête des mots familiers

Au programme : des expositions, des ateliers, et des spectacles autour de l’oeuvre de l’illustratrice Izou. Un univers coloré, pétillant, un travail fin et remarquable. L’illustratrice Izou, invitée d’honneur de la Fête des mots familiers, organisée par la Ligue de l’enseignement, arbore un sourire plein de fraîcheur. « C’est la première fois que j’ai l’occasion d’exposer l’ensemble de mon travail sur un même lieu », explique-t-elle. Héloïse Robin, alias Izou, est une artiste touche à tout : à la fois illustratrice, créatrice sur bois, et plasticienne, elle passe d’un monde à l’autre avec aisance et talent, avec une attention particulière portée sur la récupération, et aussi le matériau bois. « J’aime la rencontre avec l’objet. J’ai envie de créer, et des ponts se font naturellement entre l’illustration et le volume. » Pendant plusieurs semaines, Izou va donc parcourir le département à la rencontre des jeunes, pour parler de son travail.
Expliquer le processus de fabrication d’un livre
Une exposition itinérante permettra aux jeunes d’être en confrontation directe avec l’oeuvre de l’artiste. Avec un objectif : « Faire découvrir le goût du livre aux enfants et qu’ils aient envie de plonger dans les histoires ! » En parallèle, une équipe de la Ligue de l’enseignement leur proposera des ateliers pour que les enfants comprennent le cheminement de la fabrication d’un livre. Au programme : des ateliers reliure, typographie, illustration et écriture, autour d’un livret directement inspiré de l’oeuvre d’Izou. Comme tous les ans, une compagnie théâtrale s’est associée au projet pour une création qui se jouera de structure en structure. Cette année, c’est la Compagnie Gazibul, avec son spectacle « Le Jour des cailloux », joué dans plusieurs structures du département (*). Un spectacle plein de magie et de poésie, à l’image de l’oeuvre d’Izou.
Pratique :
Dates et lieux à retrouver sur le site Internet de l’événement. ou par mail : culture@fol22.fr
Exposition jusqu’au 4 mai, à la Maison Louis-Guilloux, 13, rue Lavoisier, du lundi au vendredi, de 10 h à 18 h.
Rencontre avec Izou et Natalie Tual, auteur-compositeur d’histoires musicales, jeudi, à 18 h 30, à la Maison Louis-Guilloux.
Spectacle « Le Jour des cailloux » par la Cie Gazibul, vendredi 12 juin, à 18 h, dans le cadre de la Fête à Léon .
© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/fete-des-mots-familiers-l-univers-colore-d-izou-30-04-2015-10612829.php

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 avril 2015 dans Izou, presse

 

Étiquettes : , , , , ,

Rassemblement le 11/01 à Saint-Brieuc, pour la liberté d’expression

IZOUEn cette journée de deuil national, la Ligue de l’Enseignement affirme son soutien aux victimes de l’attentat perpétré à Charlie Hebdo.
La liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de conscience sont les bases d’une société républicaine et démocratique. C’est sur ces valeurs que la Ligue de l’Enseignement, ses fédérations et ses associations affiliées se sont constituées et agissent au quotidien. Nous condamnons ces actes barbares.
Face à la terreur, demeurons unis et engagés pour combattre toute forme d’extrémisme.
Nous vous invitons à rejoindre la marche blanche et unitaire, à St Brieuc ce dimanche 11 janvier 14h30 départ place Général de Gaulle.
Munissez-vous de crayons géants. Faisons de 2015 une année d’éducation, de tolérance, d’ouverture et de laïcité.
Merci à l’illustratrice IZOU, invitée de la Fête des mots familiers 2015, pour ce dessin partagé sur internet.

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 janvier 2015 dans divers, Izou, presse

 

Étiquettes : ,

Gazibul : une nouvelle création autour du mot, pour la « Fête…des mots », en 2015

Article de Véronique CONSTANCE Ouest-France 8 décembre 2014

gazibulimage

Si À petit pas, création très jeune public, continue de tourner, la compagnie théâtrale briochine travaille à une nouvelle création. Premières représentations en mai et juin.

« Je pars heureuse et confiante, car Gazibul continue à vivre et je la laisse entre de bonnes mains. C’est ça l’essentiel, non ? », soulignait dans nos colonnes Françoise Visdeloup. C’était au mois de juin. La fondatrice de Gazibul, compagnie qu’elle a portée durant 34 ans, passait définitivement le relais à Sandra Enel. Ancienne élève au sein de la compagnie durant douze ans, cette dernière, qui avait rejoint l’équipe comme metteur en scène et comédienne en 2010, en assurait la direction artistique.

Même si Sandra Enel a déjà signé quatre créations, c’est en quelque sorte une nouvelle page qui s’ouvre pour Gazibul. Avec une création autour des mots pour cette saison. « Des mots qui s’échappent, des mots qui voient, des mots qui pèsent, des mots d’amour, des mots qui font mal mais qui font grandir… », détaille Sandra Enel, la metteur en scène. Qui précise : « Cette création jeune public à partir de 5 ans émane d’une commande de la fête des Mots familiers organisée par la Fédération des oeuvres laïques. »

Un nouvel espace de jeux : Afin de présenter ce spectacle dans des lieux autres que ceux destinés à la diffusion, la metteur en scène a choisi de créer un espace de jeu de 3 m par 3 m, « moins lourd au niveau des contraintes techniques ». Côté décors, c’est Izou (de son vrai nom, Héloïse Robin), illustratrice et plasticienne nantaise, qui apportera la touche colorée avec ses réalisations aux couleurs vives. Les premières représentations se dérouleront au mois de mai dans le cadre de la fête des Mots familiers, et au mois de juin pour la fête à Léon. En amont, plusieurs temps forts sont également programmés : à la bibliothèque Albert-Camus et avec les détenus de la maison d’arrêt.

Quant à À petit pas ou L’art de regarder le monde avec délicatesse, pièce poétique à destination du très jeune public, après une vingtaine de représentations, de février à juin, elle continue son bonhomme de chemin. « Bien identifiée dans le réseau de diffusion de la petite enfance, d’autres dates s’annoncent pour la saison à venir avec, entre autres, un festival organisé par le Très Tôt théâtre, à Quimper. »

Transmission et pédagogie constituent aussi l’ADN de la compagnie depuis ses débuts. Les ateliers (de 5 à 18 ans), encadrés par des comédiens professionnels, se déroulent à la Villa-Carmélie. « Cette saison, ce sont 87 enfants et adolescents qui sont inscrits. Sans compter les ateliers scolaires et le stage organisé durant les vacances de février. »

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 décembre 2014 dans Gazibul, Izou, presse, Spectacle vivant

 

Étiquettes : , , , ,